Extrait de Mon oncle
de Jacques Tati (1958)



Ce petit extrait est le générique du film, sous la forme d'un panneau de chantier et d'une "promenade canine" qui démarre dans un vieux quartier, en l'occurrence : le vieux Saint-Maur, et nous conduit aux nouveaux quartiers, où se trouve la maison de Monsieur Arpel, beau-frère de Monsieur Hulot. Maison futuriste que Tati se chargera tout au long du film de violemment se moquer pour son côté hygiéniste et déshumanisé ; à la différence de la maison de Monsieur Hulot qui, bien que peut-être moins fonctionnelle, a un grand charme et une grande humanité.

Naturellement ces deux maisons n'existent pas et sont le fruit de l'imagination de Jacques Tati.