Les Parcours de l'eau

En 2014, Les Promenades urbaines poursuivent et développent leur participation aux Parcours de l'eau proposés par Eau de Paris.



Téléchargez le programme complet, de septembre à décembre 2014, et réservez prochainement sur Eau de Paris rubrique évènements.



Parcours de l'Eau 2014
------------------------------
MERCREDI 19 MARS - 18h-21h – La nuit sur l'Ourcq - Promenade nocturne


Lorsque vient le soir, la ville se reflète autrement dans les flaques d'eau, sur le sol mouillé par la pluie, dans les remous de la Seine. S'offre aussi à ce jeu la surface quasi plane des canaux, celle du canal de l'Ourcq, du bassin de la Villette et du canal Saint-Martin. L'Ourcq, ce fut une affaire d'état à la fin du XVIIIe et au début du XIXe siècles : comment accorder l'alimentation en eau potable et la navigation ? Comment faire correspondre le relief existant et la faible déclivité demandée par le canal ? Napoléon 1er lui-même fut aux avant-postes de cette affaire.
Le canal est encore aujourd'hui utilisé pour la navigation mais il est surtout devenu une part quelque peu étrange du paysage de la ville. Il nous faudra rappeler des drames, rendre hommage aux noyés de l'Ourcq pour qu'ils acceptent de nous accompagner de leur insondable savoir dans la ville nocturne.

Avec Régis Labourdette, historien de l’art et photographe.

Promenade gratuite, dans la limite des places disponibles.
> S'inscrire


------------------------------
SAMEDI 5 AVRIL - 14h-18h – Rungis, un territoire sacrifié ?


Entre David et Goliath, entre Star-Trek et José Bové. Entre une vieille machine lunaire et un territoire agricole sous-estimé. Une promenade au coeur d’un territoire sacrifié par l’atterrissage soudain d’un édifice décalé, hors du temps, hors du monde. Un territoire coupé en deux qui lutte pour conserver ses dernières terres arables. Des pistes de cohabitation subsistent...
Nous partirons à la recherche du sol de Rungis : Sur quoi ce grand plateau de béton, cette toile cirée s’est elle installée ? Comment la gestion de l’eau et la localisation de l’agriculture pourraient recréer des liens et corriger les erreurs de l’ingénierie des années 70.

Avec Jean-Philippe Teyssier, paysagiste.

Promenade gratuite, dans la limite des places disponibles.
> S'inscrire


------------------------------
DIMANCHE 18 MAI - 14h-18h – le canal St-Denis, un territoire en chantier ?


À la porte de Paris, le canal de Saint-Denis raccroche d’un coté le méandre de la Seine de l’île Saint-Denis et de l’autre le canal de l’Ourcq à la Villette. Peu connu des Parisiens, qui lui préfèrent le canal de l’Ourcq, il témoigne des mutations urbaines des dernières décennies de la cité industrielle à la ville tertiaire, et des usages de l'eau dans la ville. Du canal et du transport fluvial - moteurs de l'essor industriel de cette plaine - au passage progressif, mais encore fragmentaire, d'un rapport renouvelé à l'eau dans la ville, se dessinent des rapports contrastés à la nature, entre squares et parcs créés en accompagnement des programmes neufs, jouant de la proximité et des perspectives sur la voie d'eau, et friches et délaissés où une nature "sauvage" a pu reprendre ses droits.
Cette promenade le long du canal Saint-Denis nous permettra ainsi de voir ces transformations à l'oeuvre, et d'interroger les dynamiques du réaménagement urbain.

Héloïse Chaigne, paysagiste, et Marie-Laure Guihard, chargée de projets d’aménagement.

Promenade gratuite, dans la limite des places disponibles.
> S'inscrire


------------------------------
DIMANCHE 15 JUIN - 14h-18h – Le sauvage à Paris - L'arbre et l'eau


Halte aux idées reçues, Paris n’est pas une ville de béton de bitume et de gaz carbonique. Entre Belleville et Ménilmontant se cache l’un des plus beau patrimoine arboré et jardiné de la capitale. Une mine d’or de rivières et de sources enfouies ou asséchées, un corridor vert aux emprises irrégulières : jardins camouflés luxuriants, vignes, rues arborées de milles et unes essences, venelles, potagers solidaires, etc.
Des centaines d’essences d’arbres et d’arbustes spontanées, indigènes ou exotiques aux fonctions tour à tour urbaines ou biologiques, construisent un territoire quasi rural qui côtoie les barres d’immeuble, les bistrots hors du temps et les folies architecturales. Le tout avec des percées sur la ville parmi les plus belles de Paris.

Avec Jean-Philippe Teyssier, paysagiste.

Promenade gratuite, dans la limite des places disponibles.
> S'inscrire

------------------------------
SAMEDI 5 JUILLET - 14h-18h – Le fleuve et la nature : trois îles au Sud-Ouest


Entre le XVe arrondissement, Issy-les-Moulineaux et Boulogne-Billancourt, l'île aux Cygnes, l'île Saint-Germain et l'île Séguin s'étirent en un chapelet marqué d'une extrême dissemblance. L'une est totalement artificielle, la deuxième est désormais moitié parc moitié ville, et la troisième, l'un des bastions de l'industrie automobile, connaît une « réhabilitation » controversée, cependant que, sur la berge, le parc André Citroën fait un étrange écho aux usines Renault disparues.
Reste à interroger ces nouvelles combinaisons urbaines dans lesquelles se faufile une nature diversement repensée, mais au sein de laquelle, parfois, surgissent des sauvageries inattendues.

Avec Régis Labourdette, historien de l’art et photographe.

Promenade gratuite, dans la limite des places disponibles.
> S'inscrire

------------------------------
DIMANCHE 14 SEPTEMBRE - 14h-18h – Ivry en projet : Confluence et Aqua Futura


Inscrit dans le grand paysage de l’Ile-de-France, le territoire situé à la confluence de la Seine et de la Marne va être amené à connaitre prochainement de profondes transformations.
Lié à l’opération d’intérêt national Orly Rungis Seine Amont, le projet urbain d’Ivry Confluence place le rapport de la ville au fleuve au cœur de ses préoccupations.
A proximité, une ancienne usine de production d’eau potable (construite en 1900 et réaménagée régulièrement depuis, avec notamment une construction de Dominique Perrault) a été transformée par Eau de Paris en une plateforme de recherche dédiée à l’émergence de nouvelles technologies dans les domaines de l’eau et de l’environnement, Aqua Futura, entrée en activité en 2013.

Avec Jean-Pierre Fuda, architecte

Promenade gratuite, dans la limite des places disponibles.
> S'inscrire

------------------------------
DIMANCHE 5 OCTOBRE - 14h-18h – Nature(s) de banlieues : plantes et paysages de l'opération Seine-Arche


De la jetée de la Défense aux berges de la Seine, la nature, plus fabriquée que sauvage, a été domestiquée, cultivée et parfois réinventée au cours de son histoire.
La cohabitation entre la nature et la ville ne va pas toujours de soi : on abordera ce rapport complexe au pas d'une promenade de début d’automne, où l’on parcourra tous les degrés de transition entre jungle urbaine, jeunes friches et parc écologique.
Armés de sens critique et d’un goût pour la contradiction, les promeneurs buissonniers seront guidés à travers des espaces très architecturés et des prairies, des sentiers cachés serpentant au milieu des talus et des zones humides.
À chaque pas, ou presque, la Seine rappellera sa présence jusqu'au "happy end" d'un milieu réconcilié, véritable espace de rêve enfin habitable...

Avec Giulio Giorgi, ingénieur agronome et paysagiste

Promenade gratuite, dans la limite des places disponibles.
> S'inscrire

------------------------------
SAMEDI 25 OCTOBRE - 14h-17h – Les Lacs de l’Essonne


Opérations d’aménagement juxtaposées, infrastructures, équipements, industries… sont autant de phénomènes urbains imposés par des politiques d’Etat ou des dynamiques économiques et posés, au fil des dernières décennies, sur la Communauté d’Agglomération des Lacs de l’Essonne.
Au cours de la promenade nous verrons comment cette collectivité locale tente de se réapproprier son territoire en fondant aujourd’hui son projet urbain sur la valorisation des espaces libres et sur la biodiversité qu’ils abritent.
Ce parcours sera l’occasion d’identifier les trames écologiques et paysagères structurantes mais aussi les opportunités de faire exister cette nature urbaine dans le quotidien des habitants.

Avec Valérie Kauffmann, paysagiste, directrice adjointe du CAUE de l’Essonne

Promenade gratuite, dans la limite des places disponibles.
> S'inscrire

------------------------------
Parcours de l'Eau 2013
------------------------------
SAMEDI 26 OCTOBRE 2013, 14h30-17h30 – Aqueduc Médicis, du pont-aqueduc d'Arcueil-Cachan aux réservoirs de Montsouris

Crédit : Eau de Paris.

Depuis toujours, la vallée de la Bièvre a amené l’eau à Paris. D’abord la rivière elle-même, puis par des aqueducs allant chercher l’eau de plus en plus loin, et en faisant appel à des ouvrages eux aussi de plus en plus importants, dont l’aqueduc d’Arcueil, qui est à l’échelle du grand paysage.
Nous parcourrons pendant cette promenade dans la vallée, jusqu’à Paris, en observant les différents ouvrages, l’histoire de la rivière ainsi que celle de la transformation urbaine. Ce sera aussi l’occasion de nous confronter aux photos de Robert Doisneau qui a photographié abondamment ce paysage.

Avec Patrick Urbain, directeur du CAUE 94.

Rendez-vous : station Arcueil-Cachan (ligne B du RER), sortie rue du Docteur Gosselin vers Paris.

Promenade gratuite, dans la limite des places disponibles.


------------------------------
SAMEDI 9 NOVEMBRE 2013, 14h30-17h30 – La ville face à la Seine : de Bir Hakeim à Issy-les-Moulineaux
Quelle leçon d'architecture le long de la Seine, entre le 15e arrondissement et Issy-les-Moulineaux ! En voici quelques étapes : le Front-de-Seine (années 70), une dalle surélevée et vingt tours dans la logique du mouvement moderne. Puis les premières Habitations à Bon Marché (1923) de Paris rue des Quatre Frères Peignot. Quant au parc André Citroën, il établit depuis 1992 un lien végétal et géométrique entre la ville et le fleuve. Enfin, le récent quartier d'affaires d'Issy-Val-de-Seine sait unir la vie urbaine et l'activité économique.

Avec Régis Labourdette, historien de l’art et photographe.

Rendez-vous : métro Bir Hakeim (ligne 6), terre-plein central boulevard de Grenelle.

Promenade gratuite, dans la limite des places disponibles.


------------------------------
MERCREDI 4 DECEMBRE 2013, 14h30-17h30 – L’eau et la ville, nouveaux usages, nouveaux paysages. Du Port de la Gare à Ivry Port.
Inscrit dans le grand paysage de la vallée de la Seine, le territoire situé aux confins de Paris et d’Ivry connait depuis quelque temps de profondes transformations. Depuis près de 15 ans déjà, l’opération Seine Rive Gauche transforme tout le secteur du sud-est parisien compris entre la Seine et le faisceau ferroviaire de la gare d’Austerlitz. De l’autre côté du périphérique, dont la barrière s’affirme encore ici fortement, le quartier très industriel d’Ivry Port a fait plus récemment l’objet d’un grand projet de réaménagement. Prolongé au sud est par l'opération Ivry Confluences, il place le rapport de la ville au fleuve au cœur de ses préoccupations. Là encore, dans la redécouverte de la Seine et du confluent de la Seine et de la Marne, de nouvelles perspectives s’ouvrent pour ces quartiers.
Accueillant à terme pistes cyclables, parcs et promenades piétonnes sur ses berges, équipements culturels et de loisirs flottant sur son lit, la Seine saura-t-elle retrouver son rôle de lien entre des quartiers anciennement proches et vivants mais que les barrières des infrastructures ont, au fil du temps, profondément cloisonnés ?

Avec Patrick Urbain, directeur du CAUE 94

Rendez-vous : métro Quai de la Gare (ligne 6), devant le kiosque à journaux.

Promenade gratuite, dans la limite des places disponibles.