JEUDI 11 AVRIL -14H-18H- [LES PERLES / DRAC IDF] Avenue-des-Arts en Seine Amont

PROMENADE-ALERTE "PAYSAGE" À VITRY-SUR-SEINE - 1ère traversée

Promenade proposée dans le cadre du cycle LES PERLES/Cycle de promenades-alerte « Paysage » relatives au territoire du Grand Paris en Île-de-France.


© DRIEA-IF

La RD5 se nomme l’Avenue des Arts, un bel ancrage dans la géographie comme dans l’histoire antique et contemporaine. Cette ancienne voie romaine de Paris à Melun, ancienne route nationale RN305, actuelle route départementale RD5 est située rive gauche de la Seine et à mi-coteau du plateau de Longboyau avec un profil en long qui accompagne le lit du fleuve. Nommée aussi la « route des bourgs » car bien à l’abri des grandes crues, cette avenue se trouve entre deux Routes Royales et deux lignes de fer mythiques Paris-Lyon Méditerranée et Paris-Orléans Midi comme autant de nouveaux horizons avec l’Aval et l’Amont du fleuve offert à la ville.

Autrement dit, au cœur de l’unité paysagère dite la confluence Seine et Marne, la RD5 se situe entre la RN6 et la RN7 et sa ligne naturelle est parallèle à la Seine, hors PPRI/crue 1910, entre le RERD et le RERC.

Territoire ordinaire considéré comme un champ extraordinaire de création, et en regard du caractère patrimonial de la Seine à Paris, pittoresque sinon romantique en amont et en aval, son caractère sauvage et laborieux est prégnant de part la puissance potentielle des eaux du fleuve et la tradition ouvrière liée à l’exploitation des carrières puis à l’industrie.

Cette traversée d’Est en Ouest cherche ainsi à vivre le paysage de l' Avenue des Arts à Vitry-sur-Seine, jusqu’au Parc-des-Lilas sur le plateau de Longboyau (100 mètres NGF) suivi d’une descente par le coteau puis la plaine jusqu’à la gare du RERC, via nos deux chantiers qui mettent en art la RD5 : au quartier Rouget-de-Lisle, la source de la Petite Saussaie.
Nous terminerons à Gare-au-Théâtre lieu de rencontres artistiques.

Ainsi de la petite à la grande échelle de l’Avenue des Arts, en toute réciprocité, de l’échelle monumentale et géographique à l’échelle plus fine et délicate de ces deux traversées mêmes, nous allons donc aborder deux modes d’artialisation de la RD5, deux expressions artistiques qui témoignent de la volonté des édiles de toucher les habitant.e.s par l’art depuis plus d’un demi-siècle :
. Gilles Brusset et Marie Pire, autour de leur travail de projet, la résurgence de la source de la Petite-Saussaie, première source révélée parmi autres : source de la voie du Mont, source de la voie Saquet, source de la Petite Fontaine, source des Saint-Martin – Direction de la voirie et de l’environnment + CAUE 94 étude 2014.
. Isabelle Ferreira avec ses premières expressions de la valorisation des éco-connecteurs de l’avenue, un tapis Pietra Paesina - Pierre-Paysage la bien nommée - pour souhaiter la bienvenue et la félicité aux futur.e.s habitant.e.s du quartier, une commande artistique en fond mutualisé liée à la zone d’aménagement concertée Rouget-de-Lisle, au droit de la séparation de la RD5 avec l’ancienne voie romaine.

Avec Jacques Deval, architecte de paysage.

Et les interventions d’Isabelle Ferreira, artiste plasticienne, Gilles Brusset architecte-paysagiste artiste plasticien, Mustapha Aouar, directeur artistique de la compagnie Gare au théâtre
Nous accompagnent pour la ville de Vitry-sur-Seine : Elsa Cortesse, cheffe du services des études à la direction de la Voirie et de l’Environnement, et Catherine Viollet, artiste et conseillère culturelle aux Arts plastiques.

Avec le soutien de la Direction régionale des affaires culturelles d'Île-de-France - Ministère de la Culture.

Open in new window
© Compagnie Annie Vigier et Franck Apertet, chorégraphes Les gens d’Uterpan 2013 ©Atelier de création artistique de la Seine Amont, Jacques Deval, Catherine Viollet 2003


Pour vous inscrire à cette promenade, merci de remplir le formulaire ci-dessous.

Réservation terminée