SAMEDI 26 JANVIER - 10H-14H - Vivre de paysage en territoire situationniste

CANAL SAINT-DENIS À AUBERVILLIERS, PLAINE COMMUNE

Promenade proposée dans le cadre du cycle LES PERLES/Cycle de promenades-alerte « Paysage » relatives au territoire du Grand Paris en Île-de-France.



© Jacques Deval

Marchons dans les pas des futurs situationnistes á travers  cette expérience des années cinquante relatée par l'artiste Gil J. Wolman: "c’est par la belle et tragique rue d'Aubervilliers..." (Les Lèvres nues Éd. Allia 1955), nous prolongerons ce compte-rendu de dérive et ces relevés d’ambiances urbaines notions chères au situationniste, sur le chemin de halage du Canal-Denis, sur la rive droite et ses écluses jusqu’à la gare de La-Plaine-du Grand Paris Express puis face au groupe scolaire intercommunal Maria Casarès-Robert Doisneau (AAVP architecture 2011) pour arriver au quartier de la Petite Espagne au cœur d’un grand projet d’urbanisme et d’aménagement de Plaine Commune Territoire de la culture et de la création du Grand Paris.

Parcourons de jour, dans les brumes fluviatiles, en chantant sous la pluie ou sous le soleil exactement, et interprétons cette  expérience renouvelée des dizaines de fois souvent la nuit, à Aubervilliers, par ce mouvement né ici même, l'Internationale lettriste (7 décembre 1952) préfigurant l'Internationale situationniste. Mouvement autour de Guy Debord , qui avec Walter Benjamin, Stéphan Sweig ou Rebecca Solnit  nous a montré la force de création et de projet de la marche In Situ.

De la dérive à la promenade urbaine, du concept de "psychogéographie" à notre démarche sensible et précise des promenades-alerte "Paysage", il n'y a qu'un pas. Un pas qui nous mènera jusqu'au Hogar de los españoles pour un « almuerzito capverdien » au lieu-dit La Plaine afin de s’immerger en ce puissant Genius Locci, cet esprit du lieu qui animera de fait nos échanges avec les actrices et les acteurs concerné.e.s par l'avenir de ce territoire albertivillarien.

Une immersion tonique en ce territoire tant bousculé souvent sans ménagement, un esprit du lieu qui sera certainement propice à l'élaboration des enjeux "Paysage" du territoire de la Plaine-Denis sous influence, pour le moins, du projet de Grand Paris.

. Comment  accompagner ces décennies de chantier pour celles et ceux qui habitent et travaillent là ?
. Comment révéler, préfigurer et transformer ce territoire à composer avec notre métaphore de Radiale Nord Culturelle, hommage JCN Forestier ingénieur paysagiste qui dès le début du XXème siècle nous a initié à penser le projet de la petite à la grande échelle, et réciproquement, comme figure de paysage métropolitain pour l’habiter avec plaisir.

Avec Anne-Marie Morice, commissaire et critique d’art, Jacques Deval, architecte de paysage,
avec la participation de Natacha Lillo (sous réserve), Silvere Rosenberg et Catherine Tricot.

En partenariat avec l’association Transverselle d’Aubervilliers

Pour vous inscrire à cette promenade, merci de remplir le formulaire ci-dessous.

Réservation Ici

Evènement précédent