DIMANCHE 14 MAI - 14H-18H30 - Psychopathologie de la rue ...

… Entre Pereire, Opéra et les Halles.

Promenade cinématographique et urbaine.

L'association les Promenades urbaines et le Forum des images vous invitent à interroger la création cinématographique et urbaine. Vous terminerez la promenade lors d’une escale cinéphilique en Salle des collections du Forum des images, l’indispensable complément de la promenade elle-même.


©Régis Labourdette.

Entre le boulevard Pereire et le Châtelet, en passant notamment par les rues de Rome, de Mogador et Auber, s’offre à nous un cheminement parfois étrange, affecté d’alignements incompréhensibles, de bifurcations intempestives, d’écartèlements, excavations ou autres bizarreries.

Toutes ces transgressions, qui ont certes leurs raisons historiques, topographiques ou fonctionnelles, font de la ville un organisme complexe dans son organisation et les effets qu’il produit.

Ces transgressions nourrissent un imaginaire que nous essaierons de cerner sur place et aussi grâce à des extraits cinématographiques, particulièrement de Carlo Rim et Georges Franju, dont la salle des collections du Forum des images nous permettra le visionnage.

Avec Régis Labourdette, historien de l'art et photographe.

Pour vous inscrire à cette promenade, merci de remplir le formulaire ci-dessous.

SAMEDI 13 MAI - 14h-17h - Montrouge - Evolution de l’architecture...

… De la fin du 19e au début du 20e.

Promenade proposée en partenariat avec le CAUE des Hauts-de-Seine.


©CAUE 92

Façonnée par le temps, les volontés politiques, la présence d’architectes de renom, cette commune de la proche couronne propose une lecture très riche de son urbanisation et de son évolution. Depuis les immeubles de rapport de la fin du XIXème siècle jusqu’aux chantiers en cours, la ville offre tout un panel de bâtiments de qualité : équipements et HBM des années trente, architecture moderne avec Jean Ginsberg, réalisations de Fernand Pouillon, la ville se lit à travers son architecture.

Avec Marie-Christine Duriez, architecte.

Pour vous inscrire à cette promenade, merci de remplir le formulaire ci-dessous.

SAMEDI 13 MAI - 10H-12H - PROMENADE-FAMILLE

LE CENTRE POMPIDOU ET LES HALLES DANS LA VILLE.

Convaincues que les enfants font quotidiennement l'expérience de la ville et en seront nécessairement demain les principaux artisans, Les Promenades urbaines proposent deux promenades-familles à destination des petits promeneurs (6-12 ans), accompagnés de leurs parents ou de leurs proches, en partenariat avec les PETITES petites leçons de ville du Caue 75.

L’observation directe et attentive du paysage urbain et le contact sensible avec la ville alimenteront la réflexion des familles pour les amener à une compréhension renouvelée de la fabrication du cœur de Paris. Guidées par des experts du patrimoine urbain, les familles exprimeront librement leurs observations.



©R.Labourdette

Le Centre Pompidou constitue une présence monumentale en bordure du quartier du Marais depuis 40 ans. De l'autre côté du boulevard de Sébastopol, les Halles ont été récemment pourvues d'une gigantesque canopée et sont encore en période  de rénovation. On va essayer de comprendre de la manière la plus directe comment ces deux importants équipements s'insèrent dans la ville, comment ils jouent avec les rues, le boulevard, les places, les jardins, les églises et les immeubles.

Avec Régis Labourdette, historien de l'art et photographe

Pour vous inscrire à cette promenade, merci de remplir le formulaire ci-dessous.

VENDREDI 12 MAI - 14H-17H - Un Campus en coeur de ville


©I.Masson

Le Campus Condorcet propose, en partenariat avec l'association Promenades Urbaines de partir à la découverte du territoire du Campus au travers de son histoire, et des grandes transformations sociales, urbaines, économiques et culturelles qui le façonnent.

Le Campus Condorcet se place dans un contexte général de réinscription des universités françaises dans les cœurs de ville. Avec ce projet intégré, ouvert sur son environnement et favorisant la mixité, l'établissement public Campus Condorcet et ses dix membres fondateurs participent à l'affirmation du territoire dans sa vocation de recherche et de formation.

Plusieurs projets d'aménagement proches, le nouveau quartier Canal dit "du Millénaire", le réaménagement programmé des berges, l'ouverture de deux nouvelles stations de métro et la dynamique engendrée par l'arrivée du Grand Paris Express démontrent la résilience de cet ancien territoire industriel qui a su engager les transformations nécessaires à sa reconversion et qui figure désormais parmi les principaux pôles universitaires franciliens.

Cette promenade urbaine propose d'appréhender le Campus Condorcet dans sa relation à ces mutations, et de découvrir l'avancée du chantier ; elle se terminera par une rencontre avec les équipes du Campus à la Maison des Sciences de l'Homme, Aubervilliers.

Avec Ingrid Masson, architecte, et la participation de David Bérinque, Directeur général de l’Etablissement public Campus Condorcet, et de Stéphanie Groudiev, chef de projet du Grand Équipement Documentaire.

Pour vous inscrire à cette promenade, merci de remplir le formulaire ci-dessous.

SAMEDI 6 MAI - 14H-18H-Les conséquences des différentes logiques foncières...

… Du modèle d'Haussmann à la ville d'aujourd'hui. Le nord-ouest parisien, le 17e arrondissement, de la place Pereire à la Zac des Batignolles.

La fonction de la promenade a été prédominante dans la manière de concevoir la ville Haussmanniene.
Dans le cadre de l'exposition "Paris Haussmann », le Pavillon de l'Arsenal et l'association Promenades Urbaines proposent une série de 7 promenades pour, après une visite guidée de l'exposition, découvrir et expérimenter in situ les caractéristiques du patrimoine haussmannien.
Organisée autour d'un secteur géographique, chaque promenade réinterroge le modele imaginé par le préfet Haussmann au travers des enjeux de la ville contemporaine.



Le nord-ouest de Paris a été, plusieurs fois, un territoire disponible pour des opérations immobilières spéculatives. En effet, à partir de 1860, après l'annexion, lorsque les architectes construisaient des immeubles Haussmanniens au milieu de parcelles agricoles, ils appliquaient le modèle mis en place pour reconstruire le centre de la capitale et ainsi spéculer sur un territoire aux limites de la ville.
Cette promenade propose de traverser plusieurs opérations foncières qui ont su optimiser des modèles dans un souci de rentabilité. Nous marcherons vers le village des Batignolles, en passant par la place du boulevard Pereire et la place de l'avenue de Wagram, pour terminer par le nouveau quartier de la ZAC Batignolles.
Ce parcours sera l'occasion de comprendre les différentes logiques d'urbanisation mais aussi de voir les architectures et les quartiers qu'elles produisent. Il permettra ainsi de comparer le modèle Haussmannien par rapport à d'autres quartiers qui constitue ce territoire.

Avec Nathan Emery, architecte.

Pour vous inscrire à cette promenade, merci de remplir le formulaire ci-dessous.

DIMANCHE 23 AVRIL - 14H30-16H30 - PROMENADE-FAMILLE

INVENTER UN CONTE, ENTRE SEINE ET MARAIS.

Convaincues que les enfants font quotidiennement l'expérience de la ville et en seront nécessairement demain les principaux artisans, Les Promenades urbaines proposent désormais des promenades-familles à destination des petits promeneurs (6-12 ans), accompagnés de leurs parents ou de leurs proches.

Cette promenade famille est ouverte à tous. Elle s’inscrit en particulier dans le cadre des Ateliers Citoyens de Paris. Les Ateliers Citoyens de Paris vous proposent de nombreuses formations théoriques ou pratiques. Les formations sont gratuites dans la limite des places disponibles. Elles s’adressent aux Parisiennes et aux Parisiens détenteurs de la CARTE CITOYENNE-CITOYEN DE PARIS.

Si vous n’avez pas encore votre carte Citoyenne-Citoyen de Paris et que vous souhaitez participer à ces formations, demandez la nous en nous écrivant sur promenades@promenades-urbaines.com, objet "demande de carte citoyenne".
La Carte Citoyenne-Citoyen de Paris est ouverte à toutes les Parisiennes et tous les Parisiens sans condition de nationalité et à partir de 7 ans. Chaque résident de la ville de Paris peut la demander et profiter de l'ensemble de l'offre proposée. Elle est gratuite et sans engagement et peut être demandée à tout moment. Grâce à cette carte vous pourrez bénéficier de formations, rencontrer des élus, avoir accès à des évènements civiques, culturels et sportifs…
Parisiennes, Parisiens, n’attendez pas pour commandez votre carte Citoyenne-Citoyen de Paris !



©R.Labourdette

PRÉSENTATION DE LA PROMENADE :

Un petit carnet à la main, les enfants, accompagnés de parents ou de proches, vont se promener depuis le pavillon de l'Arsenal jusqu'à l'église Saint-Gervais : nous passerons tantôt par le bord de l'eau, tout en bas, tantôt par les rues, en haut. La Seine et le Marais vivent une vraie aventure avec des intrigues et des rebondissements, et avec beaucoup d'acteurs : les habitants si divers, le fleuve, les quais, les rues rectilignes ou tortueuses, une grande enceinte médiévale, les maisons et les immeubles d'époques variées, les jardins infiltrés de ci de là. Et le paysage : la Seine, la rive et les îles. Le paysage était là avant la ville bien sûr, mais comme il a changé !

Nous mettrons à profit chacune de nos quinze haltes pour sentir ce qui est sous nos pieds, regarder un peu partout, toucher un mur ou une pierre, distinguer une réalité d'une autre, identifier la qualité d'un bâtiment, en un mot pour décrypter la vie de la ville. Nous allons ainsi commencer à voir et comprendre un site. Comprendre, chacun à sa manière bien sûr. Et chacun aura inventé une héroïne ou un héros et racontera ou se racontera une bribe d'histoire que, peut-être avec une aide d'adulte, il transcrira sur la page correspondante du carnet. Et les quinze fragments mis bout à bout feront un petit conte.

Avec Régis Labourdette, historien de l’art et photographe

Pour vous inscrire à cette promenade, merci de remplir le formulaire ci-dessous.

DIMANCHE 23 AVRIL - 14H-18H - Le nouveau quartier Masséna...

… Et l'évolution des principes haussmanniens.

La fonction de la promenade a été prédominante dans la manière de concevoir la ville Haussmanniene.
Dans le cadre de l'exposition "Paris Haussmann », le Pavillon de l'Arsenal et l'association Promenades Urbaines proposent une série de 7 promenades pour, après une visite guidée de l'exposition, découvrir et expérimenter in situ les caractéristiques du patrimoine haussmannien.
Organisée autour d'un secteur géographique, chaque promenade réinterroge le modele imaginé par le préfet Haussmann au travers des enjeux de la ville contemporaine.



Cette promenade à travers le nouveau quartier Masséna, se propose de voir et découvrir comment les principes haussmanniens ont évolué. Comment la ville de Paris à travers l'APUR a cherché, dans un premier temps, à reproduire ces grands principes dans la création de ce nouveau quartier parisien Cette promenade observera les principes urbanistiques et architecturaux qui ont prédominé dans la structuration de la première phase de la ZAC, puis ont évolué a partir des différents constats observés vers le projet d'ilot ouvert de Christian de Portzamparc.
Nous observerons la typologie des immeubles et la volonté de mixité sociale et d'intégration d'activités.
Nous examinerons aussi les dernières réalisations avec la construction de tour en bordure de périphérique bien loin des principes haussmanniens.

Avec Patrick Urbain, architecte.

Pour vous inscrire à cette promenade, merci de remplir le formulaire ci-dessous.

SAMEDI 22 AVRIL - 14h-18h - Colombes : Patrimoine Pavillonnaire

Promenade proposée en partenariat avec le CAUE des Hauts-de-Seine.


©CAUE 92

Patrimoine pavillonnaire. Mémoires du mouvement "Art Déco" et grands équipements publics.

En partenariat avec le service des archives de la ville de Colombes.

Avec Vincent Lelièvre, architecte du CAUE92.

Pour vous inscrire à cette promenade, merci de remplir le formulaire ci-dessous.

DIMANCHE 2 AVRIL - 14H-18H - Du parc Monceau au Parc Martin Luther King...

… Des paysages et jardins pour construire la ville.

La fonction de la promenade a été prédominante dans la manière de concevoir la ville Haussmanniene.
Dans le cadre de l'exposition "Paris Haussmann », le Pavillon de l'Arsenal et l'association Promenades Urbaines proposent une série de 7 promenades pour, après une visite guidée de l'exposition, découvrir et expérimenter in situ les caractéristiques du patrimoine haussmannien.
Organisée autour d'un secteur géographique, chaque promenade réinterroge le modele imaginé par le préfet Haussmann au travers des enjeux de la ville contemporaine.


© FFrigout

A l'époque d'Haussmann, la ville s'est reconstruite sur la ville, mais elle s'est aussi étendue hors les murs.
Le Parc Monceau, ancien domaine princier à la limite de la ville avant la Révolution, a été aménagé en parc public par le grand paysagiste d'Haussmann, Alphand, avec l'aspect qu'il conserve encore actuellement. Ce parc est devenu la pièce maîtresse d'un nouveau quartier. Inspiré par Napoléon III, l'urbanisme haussmannien a en effet structuré la ville non seulement avec des figures de bâti, de tracés de voies, mais aussi avec des parcs, des jardins et des plantations.
Aujourd'hui, le quartier de Clichy-Batignolles est l'une des dernières grandes opérations d'urbanisme et de transformation de Paris. La construction de ce nouveau quartier s'organise en relation étroite avec le Parc Martin Luther King, dessiné par la paysagiste Jacqueline Osty. Au cours de la promenade, nous verrons si cette manière de faire la ville est dans la continuité de celle d'Haussmann et Alphand.

Avec Fabrice Frigout, paysagiste.

Pour vous inscrire à cette promenade, merci de remplir le formulaire ci-dessous.

SAMEDI 1ER AVRIL - 14H-18H - [RECONDUCTION] ROGER TAILLIBERT

La galerie d’architecture moderne et contemporaine présente une sélection des édifices majeurs de Roger Taillibert, illustrée à travers maquettes, plans et photographies récemment entrés en collection dans le cadre d’une donation exceptionnelle au musée. L’accrochage et la promenade in situ illustreront le processus de conception de l’agence Taillibert.


Le Parc des Princes en construction. Vue du chantier, 1971.
© Cité de l’architecture et du patrimoine – Musée des monuments français / Roger Taillibert architecte.


Les voiles en béton de Roger Taillibert semblent battre des records, enveloppant des équipements sportifs en jouant de la gravité. Il a réalisé entre autres le Parc des Princes en 1972 et le complexe olympique à Montréal en 1976. Son processus de conception est illustré à travers maquettes, plans et photographies, récemment entrés en collection dans le cadre d'une donation exceptionnelle au musée.

Après une présentation des opérations d'équipements sportifs dans l'exposition, la promenade se poursuivra vers le quartier de la rue Boulainvilliers où nous verrons des logements, une école, un hôtel et un conservatoire construits par Roger Taillibert. La promenade se terminera devant le Parc des Princes, construit en 1972, qui témoigne de ses travaux sur les enveloppes en béton pour des équipements sportifs.

Avec Nathan Emery, architecte.

Pour vous inscrire à cette promenade, merci de remplir le formulaire ci-dessous.

DIMANCHE 26 MARS - 14H-18H - Saint Michel...

… Percées, élargissements et recomposition de la ville ancienne : Modernisation et permanence des tissus anciens.

La fonction de la promenade a été prédominante dans la manière de concevoir la ville Haussmanniene.
Dans le cadre de l'exposition "Paris Haussmann », le Pavillon de l'Arsenal et l'association Promenades Urbaines proposent une série de 7 promenades pour, après une visite guidée de l'exposition, découvrir et expérimenter in situ les caractéristiques du patrimoine haussmannien.
Organisée autour d'un secteur géographique, chaque promenade réinterroge le modele imaginé par le préfet Haussmann au travers des enjeux de la ville contemporaine.



La promenade urbaine propose un parcours dans le quartier Saint Michel, pour expérimenter comment la nouvelle voirie du projet haussmannien est venue se greffer sur les tissus plus anciens datant du Moyen-Age. Si les démolitions sont un aspect de la méthode haussmannienne, tout n'est pas détruit et une relation inédite s'est progressivement mise en place entre « ancien » et « moderne ».

Avec Franca Malservisi (Caue94) et Patrick Urbain, architectes.

Pour vous inscrire à cette promenade, merci de remplir le formulaire ci-dessous.

VENDREDI 24 MARS - 14H-18H - [RECONDUCTION] L'avenue, la place et le monument ...

... De la place de l'Étoile à la place du Trocadéro.

La fonction de la promenade a été prédominante dans la manière de concevoir la ville Haussmanniene.
Dans le cadre de l'exposition "Paris Haussmann », le Pavillon de l'Arsenal et l'association Promenades Urbaines proposent une série de 7 promenades pour, après une visite guidée de l'exposition, découvrir et expérimenter in situ les caractéristiques du patrimoine haussmannien.
Organisée autour d'un secteur géographique, chaque promenade réinterroge le modele imaginé par le préfet Haussmann au travers des enjeux de la ville contemporaine.


© RLabourdette.

Voici qu'une avenue trace un large sillon, dessert des habitations ou des services, traverse des rues, produit des croisements, aboutit à une place et parfois à un monument : divers ordres d'espaces publics entrent en dialogue et créent la vie de la ville ; oui, mais de quelle manière propre au Paris du XIXe siècle, selon quelle spécificité ? La place de l'Étoile, référence première, permettra de dessiner quelque chose de cette complexité particulière, d'expliciter le dialogue urbain également au prisme de la réalité chronologique, du destin contrasté des lieux, de la diversité des collaborations, des oppositions techniques ou idéologiques et des usages plus ou moins inattendus.

Avec Régis Labourdette, historien de l'art et photographe.

Pour vous inscrire à cette promenade, merci de remplir le formulaire ci-dessous.

SAMEDI 11 MARS - 14H-18H - Le Paris d’Haussmann...

… Un modèle urbain pour la ville de demain ?

La fonction de la promenade a été prédominante dans la manière de concevoir la ville Haussmanniene.
Dans le cadre de l'exposition "Paris Haussmann », le Pavillon de l'Arsenal et l'association Promenades Urbaines proposent une série de 7 promenades pour, après une visite guidée de l'exposition, découvrir et expérimenter in situ les caractéristiques du patrimoine haussmannien.
Organisée autour d'un secteur géographique, chaque promenade réinterroge le modele imaginé par le préfet Haussmann au travers des enjeux de la ville contemporaine.



Géographes, urbanistes, architectes, mais aussi philosophes, sociologues, ou politiques s’interrogent sur la définition de l’espace urbain, sur l’identité territoriale de la métropole et son efficacité spatiale. Dans ce contexte, le Paris d’Haussmann peut-il faire figure de modèle urbain dans l’élaboration de la ville contemporaine ?
La promenade architecturale - du quartier Saint Merri à République - aura pour objectif d’aborder les différents aspects de l’architecture et de l’urbanisme réalisés entre le règne de Louis-Philippe et la Première Guerre mondiale, en montrant la capacité que possède la ville, structurée par les grands travaux de type haussmannien, à absorber les changements liés à l’évolution des modes de vie, tout en assurant la coexistence des fonctions hétérogènes de la ville.

Avec Arnould Davadant, architecte.

Pour vous inscrire à cette promenade, merci de remplir le formulaire ci-dessous.

DIMANCHE 26 FÉVRIER - 14H-18H - ROGER TAILLIBERT

La galerie d’architecture moderne et contemporaine présente une sélection des édifices majeurs de Roger Taillibert, illustrée à travers maquettes, plans et photographies récemment entrés en collection dans le cadre d’une donation exceptionnelle au musée. L’accrochage et la promenade in situ illustreront le processus de conception de l’agence Taillibert.


Le Parc des Princes en construction. Vue du chantier, 1971.
© Cité de l’architecture et du patrimoine – Musée des monuments français / Roger Taillibert architecte.


Les voiles en béton de Roger Taillibert semblent battre des records, enveloppant des équipements sportifs en jouant de la gravité. Il a réalisé entre autres le Parc des Princes en 1972 et le complexe olympique à Montréal en 1976. Son processus de conception est illustré à travers maquettes, plans et photographies, récemment entrés en collection dans le cadre d'une donation exceptionnelle au musée.

Après une présentation des opérations d'équipements sportifs dans l'exposition, la promenade se poursuivra vers le quartier de la rue Boulainvilliers où nous verrons des logements, une école, un hôtel et un conservatoire construits par Roger Taillibert. La promenade se terminera devant le Parc des Princes, construit en 1972, qui témoigne de ses travaux sur les enveloppes en béton pour des équipements sportifs.

Avec Nathan Emery, architecte.

Pour vous inscrire à cette promenade, merci de remplir le formulaire ci-dessous.

SAMEDI 25 FÉVRIER - 14H-18H - L'avenue, la place et le monument ...

... De la place de l'Étoile à la place du Trocadéro.

La fonction de la promenade a été prédominante dans la manière de concevoir la ville Haussmanniene.
Dans le cadre de l'exposition "Paris Haussmann », le Pavillon de l'Arsenal et l'association Promenades Urbaines proposent une série de 7 promenades pour, après une visite guidée de l'exposition, découvrir et expérimenter in situ les caractéristiques du patrimoine haussmannien.
Organisée autour d'un secteur géographique, chaque promenade réinterroge le modele imaginé par le préfet Haussmann au travers des enjeux de la ville contemporaine.


© RLabourdette.

Voici qu'une avenue trace un large sillon, dessert des habitations ou des services, traverse des rues, produit des croisements, aboutit à une place et parfois à un monument : divers ordres d'espaces publics entrent en dialogue et créent la vie de la ville ; oui, mais de quelle manière propre au Paris du XIXe siècle, selon quelle spécificité ? La place de l'Étoile, référence première, permettra de dessiner quelque chose de cette complexité particulière, d'expliciter le dialogue urbain également au prisme de la réalité chronologique, du destin contrasté des lieux, de la diversité des collaborations, des oppositions techniques ou idéologiques et des usages plus ou moins inattendus.

Avec Régis Labourdette, historien de l'art et photographe.

Pour vous inscrire à cette promenade, merci de remplir le formulaire ci-dessous.

SAMEDI 4 FÉVRIER - 14H-18H - Intensités dans le quartier Opéra.

La fonction de la promenade a été prédominante dans la manière de concevoir la ville Haussmanniene.
Dans le cadre de l'exposition "Paris Haussmann », le Pavillon de l'Arsenal et l'association Promenades Urbaines proposent une série de 7 promenades pour, après une visite guidée de l'exposition, découvrir et expérimenter in situ les caractéristiques du patrimoine haussmannien.
Organisée autour d'un secteur géographique, chaque promenade réinterroge le modele imaginé par le préfet Haussmann au travers des enjeux de la ville contemporaine.


© IMasson

Paris figure parmi les villes les plus denses au monde, et pourtant cette densité est vécue comme positive et acceptable. C'est pourquoi nous préférerons la nommer "intensité", attribuant ainsi sa qualité à la compacité du tissu. Son origine en est l'intervention volontariste et visionnaire du Préfet Haussmann au XIXe siècle, qui en 17 ans, a su métamorphoser Paris et lui permettre d'entrer dans la modernité.
Cette promenade urbaine commence par une lecture de l'exposition "Paris Haussmann – Modèle de ville" à travers le prisme de la notion de densité/intensité, et se poursuit dans le quartier Opéra à la recherche de cette spécificité urbaine.

Avec Ingrid Masson, architecte.

Pour vous inscrire à cette promenade, merci de remplir le formulaire ci-dessous.

SAMEDI 21 JANVIER - 14H-18H - Le palais de Chaillot

LA GALERIE DES MOULAGES ET LE PAYSAGE


©Régis Labourdette

Les étonnantes aventures architecturales et muséographiques de l'actuelle Galerie des moulages de la Cité de l'architecture sont évidemment partie prenante des avatars du palais du Trocadéro de 1878 mué en palais de Chaillot en 1937 et partiellement devenu Cité de l'architecture en 2007 ; elles sont indissociables de la position autant historique que géographique de cet imposant monument. C'est dire que les observations intérieures appellent une reconsidération de la position dans le paysage et dans la ville : la Seine, la perspective du Champ-de-Mars, le remodelage haussmannien de la place du Trocadéro et de tout le quartier, les sculptures monumentales de Paul Landowski mais aussi celles du cimetière de Passy et tant d'échos un peu plus lointains sont autant de très présents protagonistes.

Avec Régis Labourdette, historien de l'art et photographe.

Pour vous inscrire à cette promenade, merci de remplir le formulaire ci-dessous.

MARDI 13 DÉCEMBRE - 14H-17H - Paris Rive Gauche

LA REAFFECTATION DES BATIMENTS INDUSTRIELS.

Les étudiants du Master 2 en ingénierie en parcours urbains et touristiques vous invitent à leur promenade.

À partir d'une formation assurée par l’association Les Promenades urbaines autour de la conception et de la pratique de la promenade urbaine appuyée sur plusieurs expériences in situ, les étudiants seront à même de se faire une idée de la spécificité de la promenade urbaine aussi bien que de sa diversité.

Ils sont invités aujourd'hui à passer à la pratique en vous proposant une promenade conçue et menée en groupe. Sont ainsi combinés travail en commun et regard extérieur.

Cette promenade prendra place à Paris Rive Gauche, et aura été précédée d'un premier volet qui aura eu lieu le mardi 6 décembre à Clichy Batignolles.



Avec Sabrina Ait Ramdane et Sara Daoud, étudiantes en Master 2 professionnel en Ingénierie des parcours urbains et touristiques (Université Paris 13).

Pour vous inscrire à cette promenade, merci de remplir le formulaire ci-dessous.

MARDI 6 DÉCEMBRE - 14H-17H - Clichy-Batignolles

ENTRE MEMOIRE, IDENTITE ET DEVENIR

Les étudiants du Master 2 en ingénierie en parcours urbains et touristiques vous invitent à leur promenade.

À partir d'une formation assurée par l’association Les Promenades urbaines autour de la conception et de la pratique de la promenade urbaine appuyée sur plusieurs expériences in situ, les étudiants seront à même de se faire une idée de la spécificité de la promenade urbaine aussi bien que de sa diversité.

Ils sont invités aujourd'hui à passer à la pratique en vous proposant une promenade conçue et menée en groupe. Sont ainsi combinés travail en commun et regard extérieur.

Cette promenade prendra place à Clichy Batignolles, et sera suivie d'un second volet qui aura lieu le mardi 13 décembre à Paris Rive Gauche.




Situé dans le 17e arrondissement, l’un des plus denses et des moins verts de l’agglomération parisienne, le projet Clichy-Batignolles est construit autour du nouveau parc Martin Luther King. Ce parc est conçu comme un lieu de convergence des usagers : il articule le nouveau quartier et son environnement immédiat.

Ce nouvel ensemble urbain, en cours de construction sur le site de l’ancienne gare de marchandise, s'insère entre le village des Batignolles et la ville de Clichy ; il interroge les nouveaux liens entre ces différents quartiers, leurs particularités (quartiers Haussmanniens, quartiers contemporains) et l’intégration des différentes populations. La visite s’attachera donc à analyser certains éléments du bâti et du paysage urbain ainsi que la mémoire des lieux afin de comprendre l’évolution de ce quartier au fil du temps.

Le futur quartier parviendra-t-il à marier à la fois une diversité d’usage et une diversité de liens historiques, sociaux, et urbanistiques?


Avec Djema Messaouda, Igroufa Imane, Ouhaddad Kahina, et Monica Jorge Da Costa, étudiantes en Master 2 professionnel en Ingénierie des parcours urbains et touristiques (Université Paris 13).

Pour vous inscrire à cette promenade, merci de remplir le formulaire ci-dessous.

SAMEDI 26 NOVEMBRE - 14H-18H - [Reconduction] Le quartier de Chaillot

DE L'IMAGINAIRE DÉMESURÉ, A L' INTIMITÉ ARCHITECTURALE


©Maxime Dupont

L'esplanade du palais de Chaillot est désormais l'un des lieux les plus pratiqués et les plus symboliques au coeur de la capitale. Au gré de son histoire, les éléments la composant s'y sont peu à peu harmonisés pour magnifier le regard et perturber les échelles.

Peu construite jusqu'à la fin du XIXème siècle, la colline de Chaillot devint ainsi le lieu privilégié, de par son emplacement et sa hauteur, pour l'expression de projets urbains et architecturaux des plus imaginatifs. Outre les nombreux palais et châteaux qui y furent envisagés, elle fut particulièrement façonnée au cours des nombreuses expositions universelles, dont certains édifices sont encore présents aujourd'hui.

Mais arpenter et appréhender le passé de ce site jusqu'à nos jours, c'est également partir à la découverte de son environnement, au coeur de ce quartier récent et bourgeois.
De nombreux architectes y conçurent ainsi des projets aux échelles plus intimistes, témoins des principales pensées artistiques du XXème siècle. Nommons, par exemple, Auguste Perret, Hector Guimard, ainsi que d'autres, moins connus, mais dont l'imaginaire a marqué tout autant la ville.

Avec Maxime Dupont, architecte.

Pour vous inscrire à cette promenade, merci de remplir le formulaire ci-dessous.

DIMANCHE 13 NOVEMBRE - 10H-18H - Fernand Pouillon à Marseille

Dans le cadre de son cycle consacré à Fernand Pouillon, l’association des Promenades urbaines propose deux promenades en Provence. L’association a eu à cœur de célébrer la qualité architecturale, urbaine et paysagère du travail de cet architecte dans la région parisienne. Elle a fait connaître une part moins connue de son activité en Algérie, à Oran et dans sa région, avec la collaboration de l’association Bel-Horizon. Elle se devait de revenir aux lieux originels de cette véritable aventure, dans les Bouches-du-Rhône. C’est en effet à Marseille que Pouillon a fait ses études. C’est à Aix-en-Provence puis à Marseille qu’il a dessiné ses premiers immeubles : il débute sa carrière à Aix dès l’âge de 22 ans. C’est dans le département des Bouches-du-Rhône qu’on peut trouver le plus grand nombre de ses réalisations. C’est aussi là qu’on peut le mieux comprendre la maturation de sa pensée jusqu’aux œuvres abouties des années 50.

Nous remercions le CAUE 13 de son soutien et le bureau des guides-GR2013 de son amical accueil.


© Régis Labourdette

Pouillon aimait trop Marseille pour ne pas vouloir rendre au vieux port saccagé à la période pétainiste quelque chose de son ancienne aura. Il a également voulu faire de La Tourette une résidence aussi attachée à la ville qu’ouverte sur la mer. Il a voulu faire de la bibliothèque Saint-Charles un temple d’un nouveau type, de l’hôtel de police de l’Évêché un moderne château, du Building Canebière un morceau de ville ouvert sur lui-même et sur le tissu urbain. Ce seront là, bien sûr, nos principales étapes.

Avec Régis Labourdette, historien de l'art et photographe, et Patrick Urbain, architecte.

Pour vous inscrire à cette promenade, merci de remplir le formulaire ci-dessous.

SAMEDI 12 NOVEMBRE - 13H-18H - Fernand Pouillon à Aix-en-Provence

Dans le cadre de son cycle consacré à Fernand Pouillon, l’association des Promenades urbaines propose deux promenades en Provence. L’association a eu à cœur de célébrer la qualité architecturale, urbaine et paysagère du travail de cet architecte dans la région parisienne. Elle a fait connaître une part moins connue de son activité en Algérie, à Oran et dans sa région, avec la collaboration de l’association Bel-Horizon. Elle se devait de revenir aux lieux originels de cette véritable aventure, dans les Bouches-du-Rhône. C’est en effet à Marseille que Pouillon a fait ses études. C’est à Aix-en-Provence puis à Marseille qu’il a dessiné ses premiers immeubles : il débute sa carrière à Aix dès l’âge de 22 ans. C’est dans le département des Bouches-du-Rhône qu’on peut trouver le plus grand nombre de ses réalisations. C’est aussi là qu’on peut le mieux comprendre la maturation de sa pensée jusqu’aux œuvres abouties des années 50.

Nous remercions le CAUE 13 de son soutien et le bureau des guides-GR2013 de son amical accueil.


© Régis Labourdette

Pouillon a passionnément aimé l’architecture des XVIIe et XVIIIe siècles telle qu’elle apparaît dans toute sa beauté à Aix-en-Provence. Comment a-t-il pu parvenir à concilier cet amour et son goût de la modernité ? C’est ce que nos essaierons de cerner en allant des immeubles des années 30 jusqu’à la cité des Gazelles, à l’ensemble dit des 200 logements et à la bibliothèque de la faculté de droit.

Avec Régis Labourdette, historien de l'art et photographe, et Patrick Urbain, architecte.

Pour vous inscrire à cette promenade, merci de remplir le formulaire ci-dessous.

SAMEDI 5 NOVEMBRE - 16H-18H30 - Cultures urbaines aux Olympiades

AUTOUR DE LA MEDIATHEQUE JEAN-PIERRE MELVILLE


©E. Chanial.

À première vue, pour quiconque s'en approche, l'ensemble architectural des Olympiades, dans le 13e arrondissement, semble écraser tout ce qui l'entoure. Mais, à y regarder de plus près, des traces d'un autre urbanisme émergent, et l'opération elle-même mérite d'être disséquée dans ses détails et ménage quelques surprises. Qui plus est, des interventions d'art urbain à caractère officiel variable, au fil des années, ont, entre autres, permis de modifier la physionomie du quartier, et pas uniquement dans les interstices laissés vides. Enfin, comme les cultures urbaines ne sauraient ignorer le végétal, il sera aussi question de sa présence, obstinée, au sein de cet univers à dominante largement minérale. Au terme de ce parcours, une halte à la médiathèque Jean-Pierre Melville permettra de prolonger la visite en changeant de perspective, avec un autre savoir à portée de main, constitué de supports multiples.

Avec Emmanuel Chanial, réalisateur.

Pour vous inscrire à cette promenade, merci de remplir le formulaire ci-dessous.

SAMEDI 5 NOVEMBRE - 14h-18h - Boulogne : Île Seguin et quartier du Trapèze

Promenade proposée en partenariat avec le CAUE des Hauts-de-Seine.


ZAC Seguin, Boulogne-Billancourt. Au 1er plan : Crèche, Hondelatte-Laporte architectes, 2011

Présentation de l’île Seguin et du quartier du Trapèze sur les terrains des anciennes usines Renault à Billancourt.

Visite de l’exposition proposée par le Pavillon d’information sur l’histoire industrielle et ouvrière du site et introduction au projet d’aménagement urbain autour de la maquette du quartier.
Parcours guidé dans le quartier du Trapèze à la découverte des architectures et espaces publics nouveaux.

Avec Jean-Sébastien Soulé, architecte urbaniste et directeur du CAUE92.

Pour vous inscrire à cette promenade, merci de remplir le formulaire ci-dessous.

SAMEDI 22 OCTOBRE - 14h-17h - Le Grand Axe - La Défense - Nanterre

Promenade proposée en partenariat avec le CAUE des Hauts-de-Seine.


©CAUE 92

Le Grand Axe : Rappel historique, partant de Henri IV, passant par Louis XIV puis Napoléon et Louxor, montrant de quoi se nourrit un tracé urbain (topographie, monuments, places, composition des bâtiments riverains).

La Défense : Bref exposé des grandes caractéristiques qui font de ce site le premier quartier d’affaires européen et principales dispositions urbanistiques. Arrêt sur une sélection de bâtiments majeurs, illustrant plusieurs moments de la conception architecturale et urbaine et sur quelques sculptures qui marquent le paysage.

Les Terrasses : Principes d’ensemble du projet, urbain et paysager. Retour sur le Grand Axe qui, de prise de possession optique d’un territoire sous Louis XIV devient un accueil d’activités aussi variées et démocratiques que possible.

Avec Vincent Lelièvre, architecte du CAUE92.

Pour vous inscrire à cette promenade, merci de remplir le formulaire ci-dessous.

DIMANCHE 16 OCTOBRE - 14H-18H - Le quartier de Chaillot

DE L'IMAGINAIRE DÉMESURÉ, A L' INTIMITÉ ARCHITECTURALE.


©Maxime Dupont

L'esplanade du palais de Chaillot est désormais l'un des lieux les plus pratiqués et les plus symboliques au coeur de la capitale. Au gré de son histoire, les éléments la composant s'y sont peu à peu harmonisés pour magnifier le regard et perturber les échelles.

Peu construite jusqu'à la fin du XIXème siècle, la colline de Chaillot devint ainsi le lieu privilégié, de par son emplacement et sa hauteur, pour l'expression de projets urbains et architecturaux des plus imaginatifs. Outre les nombreux palais et châteaux qui y furent envisagés, elle fut particulièrement façonnée au cours des nombreuses expositions universelles, dont certains édifices sont encore présents aujourd'hui.

Mais arpenter et appréhender le passé de ce site jusqu'à nos jours, c'est également partir à la découverte de son environnement, au coeur de ce quartier récent et bourgeois.
De nombreux architectes y conçurent ainsi des projets aux échelles plus intimistes, témoins des principales pensées artistiques du XXème siècle. Nommons, par exemple, Auguste Perret, Hector Guimard, le Corbusier ou encore Robert Mallets-Stevens ainsi que d'autres, moins connus, mais dont l'imaginaire a marqué tout autant la ville.

Avec Maxime Dupont, architecte.

Pour vous inscrire à cette promenade, merci de remplir le formulaire ci-dessous.

SAMEDI 1er OCTOBRE - 14H-18H - Du Point-du-Jour à Meudon-la-Forêt

En cette année 2016, est commémoré le trentième anniversaire de la mort de Fernand Pouillon. L’œuvre de ce grand architecte si controversé est de plus en plus reconnue comme d’une importance capitale. Pouillon a le plus souvent construit des ensembles d’immeubles ou même un certain type de « grands ensembles ». Sa prise en compte des données sociales a toujours été associée à une réflexion très originale sur les relations entre architecture, ville ou urbanisme, tradition et modernité : il s’est impliqué avec passion dans la création d’un cadre agréable favorisant le bonheur de vivre.

À cette occasion, découvrez ou redécouvrez une programmation exceptionnelle : la reconduction de certaines promenades franciliennes du programme réalisé en 2015 "Patrimoine, modernité et grands ensembles" (promenades partagées Île-de-France/Méditerranée), des conférences inédites, et aussi un week-end de promenades en novembre, entre Aix-en-Provence et Marseille.


©R.Labourdette

Du Point-du-Jour à Meudon-la-Forêt

Jacques Chevallier, maire d’Alger dans les années 50, avait appelé Fernand Pouillon pour lui demander de construire d’importants ensembles de logements sociaux.
C’est avec le concours du même Chevallier que Pouillon réalise dans la région parisienne les ensembles du Point-du-Jour à Boulogne-Billancourt et de Meudon-la-Forêt. Il y développe à grande échelle son projet d’une architecture de qualité et bon marché, poursuivant étonnamment dans la plus franche modernité certaines qualités essentielles des conceptions des XVIe et XVIIe siècles.
Comment crée-t-il une qualité urbaine là où il y avait des champs ? Comment parvient-il à transformer en tissu urbain un vaste terrain industriel ? Y a-t-il une spécificité de ses interventions, un esprit commun à ces opérations qu’il mena dans leur globalité ?

Avec Régis Labourdette, historien de l'art et photographe et Patrick Urbain, architecte.

Pour vous inscrire à cette promenade, merci de remplir le formulaire ci-dessous.

SAMEDI 1er OCTOBRE - 14h-18h - Boulogne : Île Seguin et quartier du Trapèze

Promenade proposée en partenariat avec le CAUE des Hauts-de-Seine.


ZAC Seguin, Boulogne-Billancourt. Au 1er plan : Crèche, Hondelatte-Laporte architectes, 2011

Présentation de l’île Seguin et du quartier du Trapèze sur les terrains des anciennes usines Renault à Billancourt.

Visite de l’exposition proposée par le Pavillon d’information sur l’histoire industrielle et ouvrière du site et introduction au projet d’aménagement urbain autour de la maquette du quartier.
Parcours guidé dans le quartier du Trapèze à la découverte des architectures et espaces publics nouveaux.

Avec Jean-Sébastien Soulé, architecte urbaniste et directeur du CAUE92.

Pour vous inscrire à cette promenade, merci de remplir le formulaire ci-dessous.

SAMEDI 24 SEPTEMBRE - 14h-17h - Colombes : Patrimoine Pavillonnaire

Promenade proposée en partenariat avec le CAUE des Hauts-de-Seine.


©Leseine frères, architectes - Colombes @ Luc Boegly /CAUE92

Patrimoine pavillonnaire. Mémoires du mouvement "Art Déco" et grands équipements publics.

En partenariat avec le service des archives de la ville de Colombes.

Avec Vincent Lelièvre, architecte du CAUE92.

Pour vous inscrire à cette promenade, merci de remplir le formulaire ci-dessous.

DIMANCHE 18 SEPTEMBRE - 14H-18H - Pantin ou comment s’insérer dans la ville

En cette année 2016, est commémoré le trentième anniversaire de la mort de Fernand Pouillon. L’œuvre de ce grand architecte si controversé est de plus en plus reconnue comme d’une importance capitale. Pouillon a le plus souvent construit des ensembles d’immeubles ou même un certain type de « grands ensembles ». Sa prise en compte des données sociales a toujours été associée à une réflexion très originale sur les relations entre architecture, ville ou urbanisme, tradition et modernité : il s’est impliqué avec passion dans la création d’un cadre agréable favorisant le bonheur de vivre.

À cette occasion, découvrez ou redécouvrez une programmation exceptionnelle : la reconduction de certaines promenades franciliennes du programme réalisé en 2015 "Patrimoine, modernité et grands ensembles" (promenades partagées Île-de-France/Méditerranée), des conférences inédites, et aussi un week-end de promenades en novembre, entre Aix-en-Provence et Marseille.



©Emmanuel Chanial

Pantin ou comment s’insérer dans la ville

Depuis les années 30, entre ligne de métro, canal de l’Ourcq et chemin de fer, Pantin a été le lieu de plusieurs opérations importantes qu’il est possible d’apprécier et différencier. La piscine a dû pour s’installer redessiner son paysage. La résidence Victor Hugo de Pouillon ouvre d’étonnantes perspectives quand le grand ensemble de Denis Honegger respecte astucieusement l’alignement. Quant au Centre administratif de Jacques Kalisz, il s’est créé un monde quasi autonome tandis que la récente rénovation des grands moulins a recousu des liens.
Le travail de Pouillon est probablement celui qui est marqué de la plus grande originalité : comment l’expérience algérienne de cet architecte a-t-elle pu être acclimatée en Île-de-France ?

Avec Régis Labourdette, historien de l'art et photographe, et Patrick Urbain, architecte.

Cette promenade est proposée dans le cadre des « Journées européennes du patrimoine 2016 », une édition placée cette année sous le thème « Patrimoine et citoyenneté » : une opportunité d’appréhender les lieux et les monuments emblématiques où la citoyenneté s’est construite et dans lesquels elle s’exerce quotidiennement.


© DES SIGNES studio Muchir Desclouds

Pour vous inscrire à cette promenade, merci de remplir le formulaire ci-dessous.

Evènement précédent Evènement à venir