[LES PERLES / DRAC IDF / JNA] La Métaphore…

Date

20 Oct 2019
Expiré!

Heure

14h00 - 18h00
La métaphore de la Bièvre IN système des Eaux d'André Le Nôtre à Saint-Quentin-en-Yvelines entre le Plateau-de-Saclay et la Plaine-de-Versailles

DE LA BIÈVRE IN SYSTÈME DES EAUX D’ANDRÉ LE NÔTRE À SAINT-QUENTIN-EN YVELINES ENTRE LE PLATEAU-DE-SACLAY ET LA PLAINE-DE-VERSAILLES

Promenade proposée à l’occasion des JOURNÉES NATIONALES DE L’ARCHITECTURE et dans le cadre du cycle LES PERLES/Cycle de promenades-alerte « Paysage » relatives au territoire du Grand Paris en Île-de-France.

– William Hayon ( p. 81 à 107 In Paysage territoires Parenthèses 2002) nous immerge dans la fabrique – monumentale, parfois monstrueuse sinon insoutenable socialement – de ce projet de paysage que nous allons vivre.
Du plateau marécageux à la plaine royale, ce projet à façonné ce territoire à travers la mise en œuvre d’un système des Eaux conçu par André Le Nôtre pour la beauté des Fêtes qui animent parc et château de Versailles à l’attention de toutes les Cours Royales d’Europe .

Ce paysage des Eaux est à réinterpréter aujourd’hui en connivence avec le projet du Grand Paris Express, et en toute réciprocité .

– Jacques Deval et Bertrand Warnier dessinent cette structure de paysage ( p.128 à 131 In atelier « Paysage » DRIEA-IF 2011) grâce au relevé précis de Louise Tricoire et Olivier Destips de l’état des lieux des Rigoles Royales en 2002 , et montrent l’ancrage efficace qu’elles procurent à ce territoire pour le moment.

Julie Guiyot-Corteville et Loïc Vadelorge ( p.21 à 31 In « L’art dans les villes nouvelles: de l’expérimentation à la patrimonialisation » Artlys 2010 ) évoquent « l’art à l’échelle de la Ville dont nous parlent Marta Pan, Dani Karavan, Nissim Merkado, Piotr Kowalsky ».
Nous allons vivre ce paysage urbain moderne, ces œuvres constituent encore aujourd’hui la métaphore de la Bièvre et donnent une rivière à la Ville de Saint-Quentin-en -Yvelines. C’est un temps où  » Les Villes ( Nouvelles) se sont réveillées tout d’un coup d’un long sommeil avec un besoin d’un sculpteur. Et les villes nous offrent l’occasion de créer des paysages, elles nous appellent pour former, pour transformer des rues et des places » citant Marta Pan.

Ainsi, de la grande échelle à la petite échelle, du systèmes des Eaux à la métaphore artistique notre Perle se révélera par cette promenade cherchant à valoriser cette riche succession d’actes de création, à préfigurer sinon à transformer le paysage contemporain à venir .

Le projet du Grand Paris se doit d’accompagner cette magnifique et douce puissance.

Avec le soutien de la Direction régionale des affaires culturelles d’Île-de-France – Ministère de la Culture

Concepteur

Elisabetta Cereghini

Architecte, paysagiste, historienne de l’architecture et du paysage

Autres concepteurs

Frédéric Debussche

Directeur du Musée de Ville de Saint-Quentin-en-Yvelines

Jacques Deval

Architecte, paysagiste

Lucie Sauvageot

Chargée de l'action culturelle de Ville de Saint-Quentin-en-Yvelines

Cycles de promenades